Extraits du "well" de Boywonder (2)

Publié le par M4

Q: Comment te prépares-tu avant tes sessions ? Jouer sans HUD, sur plusieurs tables doit demander une constante et intense concentration ; j’imagine que tu es constamment à la recherche de patterns et de reads sur les regs quand tu n’es pas actif dans une main ? Prends-tu des notes sur les joueurs en essayant de comprendre comment ils jouent certains types de mains ou certaines textures de board ?

BW: J’effectue en effet un travail avant mes sessions et j’ai des notes autour de moi que j’utilise en jouant. J’ai une sorte de routine très spécifique chaque jour. Je commence, par exemple, par revoir les mains que j’ai joué la veille. Je prend des notes sur les joueurs en dehors des sessions et même si je n’utilise pas de HUD, je vais aller regarder leurs stats sur mon tracker dans ces moments là. Ne vous méprenez pas, les stats des HUD sont très intéressantes, c’est juste que personnellement, ça a tendance à entraver mes reads durant la session et ne me permet pas de me forger une image complète des regulars.

 

Q : As-tu une sorte de liste de vérification (« check-list ») que tu appliques avant de prendre une décision durant une main ? J’ai essayé de développer cette méthode pour éviter « l’auto-piloting » (une horrible forme de tilt qui me coute de l’argent) mais ai des difficultés à trouver la bonne méthode.

BW: Pour ce qui est de la check-list, commences “petit”. Dés que quelqu’un call ou raise preflop, demandes toi simplement avec quelle range il fait ça. Tu n’imagines même pas combien de pros ne réussissent pas à se poser cette simple question (qu’ils se posaient constamment quand ils étaient en phase d’amélioration ou d’apprentissage). On sait tous qu’on devrait procéder ainsi et pourtant, quand on s'assoie à la table, on commence à auto-piloter notre jeu abc habituel. On est concentré les 5 premières minutes, puis on passe en mode robot. Commences donc simplement à te poser cette question à chaque décision que tu dois prendre preflop. Puis, ajoutes le flop. Ensuite demandes toi comment la range que tu représentes toi même (2e niveau). Si tu était en mode « autopiloting » les deux heures précédentes, tu n’auras aucune idée de ton image et de la range sur laquelle il peut te mettre. Tu peux ensuite ajouter des niveaux au fil du temps mais sans tomber dans l’excès. Et la chose primordiale quand tu fais face à une décision très importante, c’est de prendre une respiration et de se relaxer quelques secondes.

Avez-vous déjà remarqué qu’ils vous arrive d’être aspirer dans une main ? Par exemple vous avez une overpair et l’adversaire raise votre bet turn, vous savez que vous êtes battu mais avant même que vous le réalisiez, vous avez déjà payé ? Ou ce que j’appelle le « bluff-vortex », quand vous commencez avec un léger raise flop, et avant même de réaliser ce qui arrive, vous avez déjà balancer un deuxième puis troisième barrel et vous êtes all-in face à un snapcall des nuts adverses. Qu’est ce qui viens de nous arriver ? Un pot à 200bb perdu, venant de nulle part !!? Si à n’importe quel moment, vous aviez simplement pris du recul, respiré un bon coup, et réalisé le peu d’intérêt de votre ligne et à quel point sa range était restreinte, vous auriez sauvé un stack. Quand vous revoyez la situation après coup, cela vous semble clair. Et j’en reviens au point que j’évoquais précédemment, la plupart d’entre-vous sont à peu prêt OK avec les points techniques du jeu mais vous devez parfaire vos qualités liées au mental et aux émotions.

 

(suite dans un prochain article)


http://forumserver.twoplustwo.com/54/poker-beats-brags-variance/100k-hands-w-ahud-338578/
http://forumserver.twoplustwo.com/54/poker-beats-brags-variance/destroyed-3-6-time-move-up-graph-286574/

Publié dans Psychologie

Commenter cet article